L’Accès à la donnée

William Béreault,
Co-Fondateur et Directeur Général de HUBBI, une plateforme qui simplifie l’accès à la donnée,
en répondant en temps réel aux besoins quotidiens des entreprises

La data : ENJEUX, OPPORTUNITES, RISQUES

Quelle époque !

L’économie voit s’entrechoquer deux phénomènes complètement étrangers : d’un côté la pandémie du COVID, qui a mis en jachère l’économie des pays occidentaux pendant pratiquement une année ; et de l’autre, la digitalisation, accélérée par la fermeture des commerces, la systématisation des livraisons, la virtualisation des relations professionnelles / personnelles, et de facto, l’usage de la « donnée ».

La donnée (ou data pour nos amis anglophones, et latinistes), le sujet de notre réflexion du jour :

Quel est son impact réel, sur la performance de l’entreprise ?

Dans une économie bouleversée par une crise multidimensionnelle, l’explosion de business models novateurs, les offensives de start-up disruptants des secteurs entiers : comment faire face en utilisant correctement la donnée ?

Il ne vous a pas échappé que vos clients sont de plus en plus exigeants, souhaitent obtenir le meilleur produit ou service, au meilleur prix, le plus rapidement possible, et détiennent un pouvoir considérable pour vous noter, communiquer leur (mé) contentement, ou vous comparer avec vos concurrents.

Que vous soyez une auto entreprise, ou une transnationale, vous êtes confrontés aux mêmes problèmes : proposer des services / produits sur mesure, à des prix acceptables pour vos clients, les retenir le plus longtemps possible, tout en augmentant en permanence la connaissance de vos contacts, afin d’être toujours aligné sur votre marché. C’est là que la data intervient.

La data dans le marketing : une opportunité avant tout

Qu’est-ce qu’une data ?

Une data c’est un élément simple qui peut prendre plusieurs formes, on parle ainsi de :

  • Data personnelle, permettant d’identifier un individu
  • Data sociodémographique permettant d’étudier le lieu de vie, la population sous différents
    angles,
  • Data transactionnelle, recensant les achats & transactions,
  • Data comportementale pour qualifier l’appétence d’un individu sur un sujet particulier.

Très bien, mais à quoi ça sert ?

Une donnée peut ne servir à rien, comme elle peut servir à beaucoup de choses.

Explications : une donnée fausse, non actualisée, non normée, ne vous permettra pas de contacter vos prospects / clients et leur proposer vos offres. Elle sera juste un coût, un poids mort.

En revanche, une donnée actualisée, enrichie et normée vous permettra de contacter facilement, mieux connaître vos contacts, et même anticiper leurs besoins.

  • Accroître la connaissance sur vos clients

En combinant plusieurs data entre elles on obtient une information, c’est-à-dire un ensemble intelligent qui prend un sens. Cela peut s’apparenter à la forme d’un score, d’un profil qui permet de regrouper des contacts dans un même segment.

Vous pouvez par exemple classer certains clients plus en phase avec certains produits ou services, noter ce qu’ils aiment ou pas, ou aimeraient avoir comme nouvelles prestations, ou bien les classer en fonction du chiffre d’affaires généré…

  • Anticiper le futur à partir de l’histoire

La donnée fiable et qualifiée permet de créer un système de connaissance perfectionné, permettant de prédire ce que votre contact pourrait potentiellement faire (attrition, nouvel achat …).

C’est entre autre le rôle que l’on attribue aujourd’hui à l’intelligence artificielle qui, à partir de nombreuses données historiques analysées, va trouver des corrélations statistiques entre les data pour les modéliser et vous permettre de prédire / automatiser des actions marketing & commerciales sur d’autres contacts.

  • Valoriser l’actif économique de votre entreprise

Le saviez-vous ? la data est un actif comptable qui se valorise et sur lequel on peut passer des dotations aux amortissements lorsqu’on investit dessus. De plus, vous devinez aisément que racheter une entreprise avec un système d’information, parfaitement maitrisé et à jour, ne se valorise pas de la même manière qu’une entreprise qui possède une gestion ‘anarchique’ de ses données …

Au-delà de l’aspect comptable, c’est surtout un actif stratégique permettant d’être toujours plus efficace lors de la prise de décision et la mise en place d’actions opérationnelles.

Les difficultés souvent rencontrées

Nous en savons un peu plus sur la data à présent. Ceci dit, si à ce jour beaucoup d’entrepreneurs ont correctement perçu l’intérêt de travailler avec de bonnes data, on note néanmoins dans les faits, un écart très important entre l’envie de faire et la réalisation.

Plusieurs raisons apparaissent :

  • Des problèmes sur la gouvernance
    Bien souvent, il n’existe pas dans l’entreprise une vision globale sur ce qui est fait ou pas sur la data, faute de connaissance, d’organisation ou de coordination. Sans même parler de technique il faut absolument définir des règles à appliquer. Travailler sans règles, réduit considérablement l’efficacité opérationnelle et augmente fortement les risques juridiques et sécuritaires.
  • Un manque de ressources qualifiées pour travailler la data
    La data nécessite de nombreuses compétences techniques, que les entreprises n’ont pas forcément en interne. Cela constitue bien souvent un des freins majeurs, car l’envie ne manque pas, mais le déficit de connaissances techniques peut limiter les possibilités. On constate d’autre part que les informations sur un contact sont souvent éparpillées dans l’entreprise. Cet éparpillement de l’information client ne permet pas d’avoir une vue agrégée et complète sur sa situation ; ce qui peut provoquer des couacs avec le client, qui ne comprend pas pourquoi l’entreprise est incapable de regrouper simplement ses informations !
  • L’impossibilité de mettre en place du temps réel
    Faute de structuration et de préparation des data, vous ne pouvez pas répondre en temps réel à vos clients, ce qui à notre époque, vous désavantage considérablement.
  • La détérioration de votre capital client dans le temps
    Nous parlons souvent de capital client mais ce capital s’appuie sur vos data.


Faute de mise à jour et de traitements quotidiens sur vos data, l’information va petit à petit se dégrader, pour devenir au bout d’un certain temps, obsolète.

  • Passer du temps et dépenser de l’argent au bon endroit
    Très souvent l’entreprise privilégie un stockage massif d’informations inutiles plutôt que de se concentrer sur ses données vraiment importantes.

En moyenne, 70% des données clients collectées ne servent pas !

La quantité massive de data ne résout en rien vos problématiques, et a tendance à alourdir les traitements informatiques, augmenter vos risques, pénaliser votre exploitation et donc à coûter inutilement cher.

Les menaces réelles pour l’entreprise 

Vous l’avez parfaitement compris, la compétition entre entreprises nécessite d’avoir une data parfaitement fiable, utile, et prête à l’emploi. On parle ici de la data comme d’un actif stratégique.

Une fois les problématiques d’échanges, de traitements et enrichissements de data levées, reste à résoudre et à harmoniser la partie cachée de l’iceberg ; cette partie invisible concerne deux sujets majeurs : le RGPD et la Sécurité.

La Règlement général de la protection des données L’Union Européenne

Pour renforcer les mesures de la CNIL et faire face aux géants mondiaux de l’information (entreprises américaines et chinoises), a instauré un ensemble de règles qui s’appliquent en son sein et qui ont pour objectif de protéger les données personnelles des individus. Les sanctions relatives à cette réglementation sont particulièrement sévères en cas de non-respect.

Par exemple : si vous collectez des données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite, le responsable de traitements de votre entreprise peut être puni de cinq ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende. De même, si vous envoyez à un particulier des emails sans le consentement de ce dernier (ce qu’on appelle l’optin), vous pouvez être condamné à des amendes importantes.

La Sécurité

Ce sujet qui parait moins prioritaire, est si important, qu’il peut être la cause de la cessation d’activité de votre entreprise.

En effet, la simple fuite d’un fichier Excel avec des data personnelles qui viendrait à être intercepté par un tiers (plus ou moins malveillant), vous contraindrait à avertir la Cnil ainsi que l’ensemble des clients concernés, avec pour conséquence de mettre l’entreprise en gestion de crise. Si vous ne le faites pas, la sanction peut aller jusqu’à 4% de votre chiffre d’affaires.

Il existe aussi les risques liés aux cyberattaques. Dernièrement, des petites sociétés industrielles et même des hôpitaux (en pleine crise sanitaire) ont été pris pour cible et ont dû s’acquitter de rançons très importantes, sous menace de bloquer complètement l’exploitation de leur système d’information.

Les règles d’or a respecter pour augmenter la performance et éviter les écueils

Instaurer une culture data

La data dans l’entreprise n’est pas l’attrait ou l’épicentre d’un seul métier. La data de contact, (la donnée concernant les individus) concerne tous les métiers travaillant autour du client : marketing, commerce, SAV, digital, customer success, DSI, sécurité informatique, réseau… Il est fondamental d’avoir une réflexion globale sur le sujet et de partager les enjeux opportunités et risques avec chacun.

Donnée – RGPD- Sécurité

trois sujets qui s’agrègent et qui sont l’affaire de tous Pour instaurer une culture data il faut instaurer des meetings fréquents, qui permettent de parler la même langue : Employer le même vocabulaire – qu’est-ce qu’un client, un prospect, un client actif, inactif. Il est important de bien comprendre les enjeux : les opportunités que représente la data pour l’entreprise, mais aussi les risques cyber sécurité/RGPD.

Faire mieux avec moins de data

Mieux vaut avoir moins de data mais avec une excellente qualité, que beaucoup de data inutiles. Cette règle est de plus en phase avec les recommandations du RGPD.

Développer la connaissance client

Il est important que vous ayez une parfaite maîtrise sur vos informations clients pour pouvoir accroître leur satisfaction, anticiper de nouveaux produits, projeter le modèle sur des prospects, développer votre ROI.

Exploiter intelligemment vos ressources

Evitez les communications de masse abusives et préférez des communications adaptées : le fameux adage « la bonne offre à la bonne personne au bon moment » est toujours d’actualité !

Travailler avec des données toujours fiables et prêtes à l’emploi

Un traitement fréquent sur vos data garantit également le fait de ne pas avoir des data ‘périmées’, ce qui est répréhensible par le RGPD.

Ne jamais sortir des data personnelles en clair

Lors d’échanges avec un fournisseur, entre filiales voir entre collègues. Les data doivent toujours être à minima cryptées, chiffrées voir signées numériquement.

Respecter le consommateur

Respectez scrupuleusement les règles quant aux consentements (optin) pour que vos messages soient attendus et non vécu comme des spams.

La liste est longue, mais ces recommandations sont essentielles pour ne pas passer au travers de votre stratégie data.

La donnée peut être une source de revenus ou de coûts supplémentaires selon ce que vous en faites.

En résumé, les activités autour de la donnée sont de vrais métiers à part entière.

Il peut s’avérer nécessaire d’opter pour des prestataires lors de traitements ponctuels (entreprises de data marketing, data management), faire appel à des entreprises spécialisées dans des logiciels d’analyses et de calculs (plateformes d’intelligence artificielle ou de data mining).

Ceci dit, pour les opérations essentielles comme l’achat, la vente, l’enrichissement, la monétisation ou la correction de vos données, il est capital d’opter pour des moyens sécurisés, respectant le RGPD et la vie privée des utilisateurs.

C’est exactement ce que nous vous proposons sur Hubbi, la marketplace de données marketing, qui vous permettra, sans connaissance technique, sans perte de temps, ni coûts supplémentaires, d’acheter des leads, monétiser ou encore enrichir vos données sur une plateforme simple d’accès, avec des standards de sécurité excédant les normes mondiales. spécial numérique / data / cyber L’accès à la donnée suite La

Les commentaires sont désactivés.

Vous souhaitez recevoir le dernier numéro de notre revue du courtage ?
Merci de remplir ces quelques informations !