Eric LAMOURET - Président du SYCRA

Madame, Monsieur,
Chers Adhérents,
Cher Confrère et Chère Consoeur,

Cet exercice 2018 s’achève sous les meilleurs auspices pour notre syndicat, même s’il a nécessité une mobilisation de tous les instants, 2019 se présente à nous avec son lot de nouveaux défis à relever, mais le SYCRA est plus que jamais à vos côtés. Permettez-moi de revenir sur les dernières actions menées et sur les projets auxquels nous avons très activement contribués pour faire valoir le dynamisme inaltérable du SYCRA et son aussi profond que solide ancrage au sein de notre belle et puissante Région Auvergne- Rhône-Alpes.

 Vous le lirez avec tous les détails utiles dans ce numéro, le SYCRA a été au centre d’une initiative majeure de la profession, la création du Cluster d’Assurance Auvergne-Rhône-Alpes, qui rassemble tous les acteurs qui comptent dans l’assurance en Auvergne Rhône-Alpes ainsi que de nombreux partenaires, de l’écosystème de la filière.

Première initiative en la matière au niveau national, le Cluster répond à un besoin de mise en commun de moyens, réflexions et actions pour accompagner le développement des acteurs régionaux de l’assurance,

en créant des synergies avec les autres secteurs économiques. En qualité de Président du SYCRA, j’ai été élu à la Vice-Présidence de ce Cluster pour les intermédiaires d’assurance. Plusieurs adhérents de notre syndicat se sont immédiatement mobilisés pour participer activement aux groupes de travail qui ont été mis en place pour produire des actions concrètes répondant aux ambitions du Cluster, et je tenais ici à les en remercier très vivement, nos idées et nos valeurs distinctives seront ainsi d’autant plus utiles à la corporation. Bien évidemment, comme chaque année, le SYCRA a organisé l’événement incontournable de la fin de saison, cette 22ème édition de nos désormais traditionnels Rendezvous d’Automne du SYCRA a été un très beau succès avec plus de 250 participants qui ont pu échanger dans une ambiance aussi conviviale que profondément professionnelle en pleine conscience des sujets qui vont impacter notre corporation. Je vous laisse prendre connaissance de mon discours prononcé en ouverture de cette soirée pour en partager la portée sur les différents thèmes mis en exergue. Un en particulier doit vous alerter, la réforme du courtage prévue pour le 1er janvier 2020, la Direction Générale du Trésor ayant lancé cet été une réflexion sur la transformation de la profession des intermédiaires en assurance, proposant une révision complète du métier de courtage en vue de son autorégulation. Face au manque d’une réelle lisibilité et visibilité sur ce dispositif, vous êtes très nombreux à être sérieusement dubitatifs face à cette évolution, certains craignant même une éventuelle distorsion de concurrence au profit des agents généraux, et allant jusqu’à se questionner quant au réel intérêt d’un tel modèle sachant que l’ACPR existe !

Le SYCRA, en syndicat autonome et responsable, se doit de relayer les craintes de ses adhérents, en effet, si le modèle envisagé d’autorégulation va dans le bon sens, on peut juste regretter à ce stade que l’ensemble des courtiers de proximité n’aient pas (encore ?) été consultés avant de mener une telle réforme, au vu de l’impact qu’elle peut avoir sur la profession. Nous sommes bien évidemment vigilants sur l’avancement des discussions sur le sujet, mais il est primordial que vous ne soyez pas les « laissés-pourcompte» de cette réforme.

A ce stade, seuls la CSCA et Planète Courtier ont confirmé leur fusion en vue de former à horizon 2020 une première association. Ces deux organisations regroupant environ 3000 adhérents, sur un total de 23 967 courtiers enregistrés à l’Orias, il paraît naturel d’avoir l’avis des près de 90% des courtiers exerçant par ailleurs au quotidien sans rattachement syndical.

Fort de vos valeurs d’indépendance aux fondements même de l’exercice du métier de courtier en assurance, il serait paradoxal et cela résulterait d’une certaine passivité, de laisser une seule association de circonstance prendre le pas sur celle ou celles qui pourraient éventuellement mieux répondre à vos caractéristiques et valeurs.

C’est la raison pour laquelle le SYCRA défend pour demain la possibilité pour les courtiers de proximité de disposer librement d’un choix d’adhésion en toute connaissance de cause entre plusieurs associations à l’idéal et n’exclut pas de s’associer à un collectif d’organisations professionnelles (fédérations, groupements de courtiers…), qui viendrait utilement compléter l’association idoine.

Bonne lecture, et permettez-moi de vous souhaiter une excellente fin d’année professionnelle 2018 et d’excellentes fêtes avant de nous retrouver plus concernés, mobilisés et engagés que jamais pour relever ensemble tous les défis de 2019.

Les commentaires sont désactivés.