Les Rendez-vous d’automne du 30 novembre 2017

Le jeudi 30 novembre 2017, le SYCRA, Syndicale des Courtiers d’Assurances, a organisé à l’invitation des membres du Comité Directeur et de son Président les 21éme Rendez-vous d’Automne, dans le cadre du Casino du Lyon Vert en présence de toute la profession.
Ce 21e Rendez-vous d’Automne était l’occasion pour votre Syndicat de vous montrer sa capacité d’adaptation face aux rudes épreuves des contraintes réglementaires à venir, avec des services et des outils inédits mis à la disposition des courtiers syndiqués, et des événements bâtis pour fédérer les courtiers non encore syndiqués.
Près de 300 personnes avaient répondu à cette invitation.
Vous trouverez ci-après un compte rendu de l’intervention de Eric LAMOURET Président du SYCRA.

DISCOURS D’ERIC LAMOURET, PRESIDENT DU SYCRA,
POUR L’OUVERTURE DES 21ème RENDEZ-VOUS D’AUTOMNE DE NOTRE SYNDICAT.


Mesdames et Messieurs, Chères Consoeurs,
Chers Confrères, chers partenaires assureurs et experts, chers amis représentant des instances politiques, économiques et financières de la région Auvergne-Rhône Alpes, bienvenus et merci
de votre présence et de votre fidélité. Si d’aucuns cherchaient encore une ultime raison d’adhérer au SYCRA, au cas où toutes les bonnes leur auraient échappé (la liste est trop longue, je vais vous l’épargner ce soir), mes confrères courtiers ne vont pas la chercher très longtemps s’ils ont pris quelques minutes de leur précieux temps
à consulter l’agenda 2018 !
En effet, vous le savez, l’exercice 2018, pour ceux qui n’ont pas déjà mise en mouvement leur capacité d’anticipation, va mettre notre capacité d’adaptation à rude épreuve au regard des contraintes réglementaires qui s’imposent à nous tous.

Pour n’en citer que deux :

  • l’application en droit français de la Directive européenne sur la Distribution de l’Assurance (DDA) qui, même si son effet initial fixé au 28 février 2018 vient d’être reporté sur la dernière partie de l’année, aura indubitablement des répercussions très profondes qui ne sont pas forcément toutes bien évaluées.
  • l’entrée en vigueur au 25 mai 2018 de tous les effets relatifs au règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), GPRD en anglais (Général Data Protection Régulation), en remplacement d’une ancienne directive de 1995 !

Autant de profonds changements qui vont conduire à adapter nos modes de fonctionnement à des règles toujours plus protectrices de nos clients, autant de nouveautés pour lesquelles l’adhésion à notre syndicat est plus que jamais une sécurité pour nos confrères, afin d’être épauler à chaque fois qu’ils seront dans l’incertitude ou qu’ils seront le cas échéant mis en cause pour défaut de conseil en cas d’erreur dans les mises en application de leurs obligations.
Si l’ensemble des acteurs de la profession a l’habitude de travailler sous contrainte règlementaire, désormais les délais de mise en oeuvre sont de plus en plus raccourcis.

Avec la DDA pour ne citer qu’elle, la Commission européenne a certes publié uniquement le 21 septembre 2017, les 2 Règlements délégués qui devaient préciser des points clés de la Directive MAIS il ne s’agit cependant pas d’une énième réforme à enjeu mineur et qui sera oubliée ou que l’on voudra oublier aussitôt qu’en application.
Par son champ d’application, elle concerne tous les intervenants à titre principal ou accessoire dans la distribution de produits d’assurance. Loin d’être une simple anecdote, il s’agit d’un programme d’envergure à impact durable, tant au niveau commercial, conformité, RH, mais aussi technique, technologie de l’information, économie.

Les acteurs qui n’auront pas mis le pilotage du projet au bon niveau, celui du COMEX, s’en mordront les doigts.

Dès notre dernière Assemblée Générale du mois d’Avril 2017, le SYCRA avait choisi de faire intervenir
sur ce sujet crucial Henri DEBRUYNE, Président et CEO du Monitoring European Distibution of Insurance (MEDI), l’observatoire de référence des évolutions des systèmes de distribution de l’assurance: L’ensemble de cette intervention détaillée avait été relayée dans notre revue du courtage et est toujours à disposition de nos adhérents sur notre site accessible avec leurs identifiants. Je salue d’ailleurs l’initiative de la CFDP ici présente pour avoir fait appel eux aussi à Henri DEBRUYNE pour remettre depuis une dizaine de jour
à chacun de leurs 2500 courtiers partenaires, un livret « DDA et vous ». L’idée étant de démystifier cette directive, en proposant une synthèse claire, concise et pédagogique.

Et quand on parle de la RGPD, dire que le 25 mai 2018 (J-177 jours) toutes les entreprises européennes devront y être conformes, n’est pas suffisant. Si toutes nos entreprises clientes seront désormais appeler à recueillir le consentement de la personne concernée avant de récolter ses données personnelles et que si elles ne sont pas en conformité, elles pourront être condamnées à une amende équivalente à 4% de leur chiffre d’affaires
(mondial) ou à 20 millions d’euros, très bien, mais en étant leur courtier, il nous appartient de les informer, et pour nos propres structures, la vertu d’exemplarité ne se décrète pas, elle se prouve :
Construction du programme de conformité et organisation inhérente, Mise en oeuvre des mesures correctives, Gestion des droits des personnes concernées, Gestion de la conformité dans les
contrats, Maintien de la conformité dans le temps, Gestion d’un contrôle de la CNIL , etc…

Là aussi, le SYCRA agit, en proposant à ses adhérents par notre partenariat avec l’équipe Advisory
du Groupe MAZARS, une méthodologie et des outils pour accompagner leurs clients et les aider à
sécuriser leur projet de mise en conformité RGPD, du diagnostic initial à l’exécution des plans d’actions,
avec un rétro planning précis.

En tant que courtiers d’assurance, nous sommes légalement responsables au sein de nos cabinets de l’application et du contrôle des règles de sécurité, de la prise en charge de toutes les obligations tions de sécurité et de conformité, de nos équipes en devant les responsabiliser et les informer des règles de sécurité et des mesures à appliquer. Fort de cette responsabilité au sein de nos structures, cette réglementation rentre également dans le périmètre de notre devoir de conseil pour vos clients, avec l’impact positif de nouvelles opportunités de développement de chiffre d’affaires. En effet, avec ce futur règlement général sur la protection des données (RGPD), les entreprises qui gèrent des données sur les citoyens de l’Union européenne
seront tenues de signaler les atteintes à la sécurité des données dans un délai de 72 heures à compter
de leur survenance, au-delà de leur exposition aux amendes déjà évoquées en cas de manquement à
l’obligation de sécurisation des données.

Un dernier point (ou plutôt avant-dernier) : Si encore la période nous séparant de la date butoir du 25 mai 2018 (177 jours) était en long fleuve tranquille, la mise en conformité pourrait se faire dans la sérénité, oui mais voilà, le principe de réalité nous rattrape ! La Cyber-Sécurité est un vrai sujet avec son corollaire la cyber-assurance !

Le 12 avril dernier, Internet faisait la connaissance effrayante de WannaCry, un virus informatique d’un nouveau type qui, en quelques jours, s’est propagé dans 150 pays et fait 250 000 victimes (selon Europol). Un mois après, bis repetita, le weekend du 13 mai 2017, une nouvelle attaque informatique massive a de nouveau touché plus de 150 pays dans le monde et des centaines de milliers de PC, appartenant aussi bien à des entreprises qu’à des particuliers. D’aucuns estimaient qu’il s’agissait de la plus grande attaque par ransomware de l’histoire : jusque la prochaine… les virus Wanna- Cry et Petya n’étaient qu’une répétition, d’autres attaques sont déjà là. ➜ Nous venons d’apprendre que les données de 57 millions d’utilisateurs d’Uber ont été piratées, mais les informations bancaires n’auraient pas fuité !

Les chercheurs de Palo Alto Networks viennent de découvrir un nouvel #malware, la PowerSniff (il y a de quoi pleurer effectivement si vous en êtes victimes ! ), capable de s’exécuter directement en mémoire, en ne laissant quasiment aucune trace sur le système infecté !
Selon une étude Gartner

  • Une entreprise subit 29 cyberattaques par an • Les entreprises françaises ont été victimes de 29 attaques informatiques en moyenne en 2016, selon le Cesin (Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique), qui regroupe les responsables de la sécurité informatique de 280 sociétés tricolores. C’est deux fois plus qu’en 2015.
  • 81% des entreprises françaises ont été visées par une cyberattaque en 2015
  • 5 à 10% du budget d’une entreprise devrait être consacré à la cyber sécurité
  • Une violation de sécurité coûte en moyenne 800 000 € et 9 semaines de «réparation» La violation des données et les temps d’arrêt coûtent ainsi annuellement 1,7 milliards de dollars
    aux entreprises, un montant qui ne cesse d’augmenter et qui devrait passer la barre des 2 milliards de dollars dès 2019 !!!



L’assurance peut dans ce contexte se révéler d’une aide précieuse pour les entreprises, en leur fournissant non seulement une couverture des pertes financières, mais aussi en les aidant à satisfaire aux obligations règlementaires et faire face aux conséquences en matière d’activité et de réputation.

Le SYCRA, au-delà de la solution PHOEBE PROTECT au sein de son incubateur « Digital et Cybersécurité » donne depuis des semaines accès à ses adhérents au MOOC (Massive Open Online Course)
– Formation en Ligne Ouverte à Tous en français (FLOT) de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) => on y trouve l’ensemble des informations pour s’initier à la cyber sécurité, approfondir sos connaissances, et ainsi agir efficacement sur la protection de sos outils numériques. Ce dispositif de formation est accessible gratuitement jusqu’au mois d’avril 2019, en le suivant intégralement, une attestation de réussite peut même être délivrée.

Avant de vous inviter à échanger autour du buffet une coupe à la main, et en vous remerciant de votre présence et de votre fidélité, un dernier
point, non des moindres, celui où vous ne pourrez malheureusement être d’aucune utilité, votre capacité de mobilisation à toutes et tous ne servant
en l’occurrence strictement à rien, m’oblige à vous demander néanmoins des applaudissements nourris dès que j’aurai terminé cette intervention.


En effet, l’ensemble des membres du comité directeur du SYCRA et l’ensemble des adhérents sont au regret de voir partir vers d’autres horizons professionnels (mais
toujours dans le courtage auquel elle s’est attachée) notre sympathique, énergique, souriante et toujours disponible secrétaire permanente, Madame Véronique PIRONI. Je la remercie sincèrement et amicalement pour tout le travail fourni et lui souhaite plein épanouissement dans son nouveau poste.
Applaudissement pour Véronique et très belle soirée à toutes et tous !

Les commentaires sont désactivés.