Les Rendez-vous d’automne du 29 novembre 2018

Le jeudi 29 novembre 2018, le SYCRA, Syndicale des Courtiers d’Assurances, a organisé à l’invitation des membres du Comité Directeur et de son Président la 22éme édition de nos traditionnels Rendez-vous d’Automne, dans le cadre du Casino du Lyon Vert en présence de toute la profession.

Ce 22ème Rendez-vous d’Automne était l’opportunité de venir rencontrer vos confrères, et pour votre Syndicat de vous montrer sa capacité d’adaptation face aux rudes épreuves des contraintes réglementaires à venir. D’échanger avec nos fidèles partenaires assureurs, experts et fournisseurs spécialisés. De faire un point précis sur la perspective de l’évolution de notre profession vers un modèle d’autorégulation initié par Bercy et dont la mise en place est programmée pour le 1er Janvier 2020.

Près de 250 personnes avaient répondu à cette invitation.

Vous trouverez ci-après un compte rendu de l’intervention de Eric LAMOURET Président du SYCRA.

Mesdames, Messieurs, très chers confrères adhérents, chers amis du monde de l’assurance Auvergne-Rhône-Alpes, chers partenaires et prestataires fidèles, merci à toutes et tous d’être une fois de plus présents ce soir aussi nombreux pour cette 22ème édition de nos désormais traditionnels Rendezvous d’Automne du SYCRA, notre syndicat solidement ancré dans cette région, seconde place du courtage au niveau national. Même si cette année 2018 a été particulièrement dense au niveau mise en conformité réglementaire (DDA, RGPD, Obligation de formation, etc.) et qu’à l’aube de l’exercice 2019 nous savons d’ores et déjà que nous devrons

être extrêmement vigilants au regard de l’initiative de Bercy qui envisage une révision complète du métier de courtage en vue d’une autorégulation à effet du 1er janvier 2020, il n’en reste pas moins que cette année a été un très bon millésime pour le SYCRA qui est plus que jamais présent aux côtés des courtiers de proximité pour défendre leurs intérêts, et qui est pleinement actif dans toutes les initiatives qui comptent dans la profession, depuis le symposium des courtiers d’assurance il y a 2 ans, bel et grand évènement du monde du courtage et de l’assurance que la région n’avait pas connu depuis bien longtemps, jusqu’au plus récent Cluster de l’Assurance Auvergne-Rhône-Alpes, premier du genre au niveau national, récemment lancé officiellement le 08 novembre dernier.

Permettez-moi donc de mettre en exergue plusieurs bonnes nouvelles pour le SYCRA.

 Fort de ce que notre syndicat représente au niveau régional, et de la portée de ses engagements et convictions au-delà de la région, nous avons des valeurs distinctives qui font se rapprocher de nous de très belles structures de courtage. C’est ainsi que j’ai l’immense plaisir et fierté de vous annoncer qu’un courtier national majeur (Top 20 national avec donc un CA supérieur à 3 500 000 €, et en l’occurrence bien au-dessus) va rejoindre le SYCRA à effet du 1er janvier 2019. Pour en faire un évènement du début 2019, en accord avec la direction générale de ce groupe de courtage, nous vous révèlerons prochainement son identité, le temps d’organiser son intégration en concertation au sein du SYCRA. Avec un réseau actif de plus de 3200 courtiers indépendants et fort d’un nombre significatif d’adhérents potentiels en Auvergne-Rhône-Alpes pour notre syndicat, cette adhésion est une très belle opportunité que nous saurons exploiter de la plus belle des manières.

Cette riche année 2018 permet également au SYCRA d’avancer sur des projets nouveaux, concrets et indispensables pour le service à apporter à nos adhérents et futurs adhérents. C’est ainsi que nous venons de constituer la SYCR’ACADEMIE, un organe de formation pour nos confrères courtiers d’assurance. Cette création répond bien évidemment au périmètre de la formation continue obligatoire, la Directive sur la Distribution d’Assurances (DDA) prévoyant une obligation de formation continue d’un minimum de 15 heures par an et par personne à compter du 23 février 2019. Vous le savez, cette directive sur la distribution en assurance venant d’entrer en vigueur le 1er octobre et le dernier arrêté transposant le texte européen ayant été publié au journal officiel du 29 septembre, nous travaillons déjà par anticipation à la mise en place de cet organe de formation professionnelle, et grâce à nos partenaires Qualité Assurances, Impact RGPD, et de nouveaux qui nous rejoignent, nous avons pu monter l’organisation nécessaire au-delà de nos prestations déjà en place, pour répondre à la légitime demande de nos adhérents.

Enfin, parce qu’il faut bien se limiter à quelques exemples significatifs pour illustrer le dynamisme du SYCRA, je finirai ce soir par l’implication active de notre syndicat dans la mise en oeuvre du Cluster de l’Assurance Auvergne Rhône Alpes, dont la soirée d’inauguration s’est déroulée au Groupama Stadium le jeudi 08 novembre en présence de plusieurs invités de marque, en particulier Bernard Spitz, président de la Fédération Française de l’Assurance. Je salue d’ailleurs dans la salle, en les remerciant très vivement de leur présence, Jean-Paul Babey, Président du Cluster et Philippe GLERAN, Secrétaire Général, qui siège avec moi (en qualité de Vice-Président pour les intermédiaires d’assurance) au Comité Directeur. Ce Cluster Assurance AuRA (Auvergne-Rhône-Alpes) est une première en France. Les dirigeants de sociétés lyonnaises d’assurances ainsi que les présidents de syndicats d’intermédiaires ont décidé la mise en place d’un Cluster dédié à l’industrie de l’assurance de la région Auvergne Rhône Alpes (AuRA), le besoin exprimé étant la mise en commun de moyens, réflexions et actions afin de développer les acteurs régionaux de l’assurance en synergie avec les autres secteurs économiques.



Grâce à l’implication de tous, il n’a fallu deux ans de gestation pour faire naître ce nouveau Cluster Assurances. Au sein d’un secteur en pleine mutation qui compte plus de 11 500 emplois dans la Métropole de Lyon et 15 000 en Auvergne- Rhône-Alpes, ce dispositif fédère à l’échelle régionale l’écosystème du secteur de l’assurance et travaille sur des thématiques aussi diverses que pertinente pour l’évolution de notre profession : les nouvelles compétences métiers du secteur, les formations, la transformation numérique ou encore la relation clientèle et les différents produits sur le marché. Le SYCRA est là encore très actif puisque nos adhérents et les membres de notre Comité Directeur participent à chacun des 3 groupes de travail déjà en place :

ATTRACTIVITÉ DU SECTEUR

➜ Comment attirer les talents dans la filière assurance? Qu’attendent les jeunes de leur emploi et comment la filière assurance se positionne-t-elle sur ces critères ?

Rendre lisible et attractif les métiers de l’assurance auprès des jeunes).

PROSPECTIVE MÉTIERS ET BESOINS EN FORMATION

➜ Comment co-construire, avec les écoles, des cursus de formation adaptés aux métiers en   évolution?

Sur quelles compétences et pour quels profils proposer une offre de formation continue adéquate et certifiante ?

DIGITAL ET ASSURANCE

➜ Quels apports des technologies digitales dans la chaîne de valeurs de l’assurance? Quelles applications dans la relation clients ? Quels impacts sur les métiers et conséquences en gestion des risques ? Quelles opportunités ?

Vous le voyez, le SYCRA est bel et bien là, plus que jamais, et sur tous les fronts.

 Avant de finir, je tiens à insister sur un point qui va indubitablement impacter notre profession, je veux bien évidemment parler de la réforme du courtage prévue pour 2020. Bercy a en effet lancé cet été la réflexion sur la transformation de la profession des intermédiaires en assurance dont le secteur d’activité est en pleine mutation, les nouveaux cadres réglementaires et la numérisation modifiant profondément la donne. Bercy propose une révision complète du métier de courtage en vue d’une autorégulation, cette initiative étant présentée comme la possibilité pour les courtiers d’être mieux encadrés afin de faire face plus efficacement au marché fortement concurrentiel. Ce qui est étonnant c’est la rapidité qui prévaut dans la volonté de mise en place de ce dispositif, la direction générale du Trésor souhaitant que ce modèle d’autorégulation de la profession soit en place d’ici le 1er janvier 2020. C’est demain matin, sachant qu’à cette heure, trop peu d’éléments concrets, pour ne pas dire aucun, sur les modalités pratiques de mise en oeuvre et les critères de représentativité ont été délivrés à la profession.

Il serait pourtant légitime de connaître l’avis de chacun des courtiers sur le sujet, ils sont les premiers concernés par cette réforme, ne serait-ce que parce qu’ils sont la catégorie de courtiers la plus nombreuse mais aussi la plus exposée, faute du temps nécessaire pour pouvoir se consacrer pleinement à ces adaptations, leur temps disponible étant consacré à préserver l’équilibre financier de leurs structures et le développement d’une croissance rentable. Au SYCRA, nous avons procédé à une enquête auprès de nos adhérents, et il en ressort que plus de 9 courtiers adhérents sur 10 sont dubitatifs au vu de cette autorégulation. Les résultats de notre enquête font ressortir des conclusions riches d’enseignements. A la question « au vu de votre connaissance du modèle d’autorégulation de la profession d’ici le 1er janvier 2020 », 92% des répondants se déclarent « être sérieusement dubitatifs face à cette évolution. » Dans le détail, parmi ces courtiers perplexes, 74% d’entre eux craignent une distorsion de concurrence au profit des agents généraux, tandis que 64% questionnent l’intérêt d’un tel modèle sachant que l’ACPR existe. Le SYCRA, en syndicat autonome et responsable, se doit de relayer les craintes de ses adhérents, en effet, si le modèle envisagé d’autorégulation peut aller dans le bon sens, on peut juste regretter à ce stade que l’ensemble des courtiers de proximité n’aient pas (encore ?) été consultés avant de mener une telle réforme, au vu de l’impact qu’elle peut avoir sur la profession. Beaucoup trop de questions restent en suspens à ce stade, il faut donc être vigilant et ne pas se précipiter pour imposer sans véritable concertation une réforme qui ne serait pas comprise par l’ensemble des courtiers d’assurance. Le SYCRA défend pour demain la possibilité pour les courtiers de proximité de disposer librement d’un choix d’adhésion entre plusieurs associations. A ce stade, seuls la CSCA et Planète Courtier ont confirmé leur fusion en vue de former à horizon 2020 une première association. La CSCA et Planète Courtier regroupant près de 3000 adhérents, sur un total de 23 967 courtiers enregistrés à l’Orias, il paraît naturel d’avoir l’avis des près de 90% des courtiers exerçant par ailleurs au quotidien sans rattachement syndical.

Ainsi, le SYCRA n’exclut pas de porter, avec d’autres organisations professionnelles (fédérations, groupements de courtiers…), un projet de création d’association pour préserver le libre choix des confrères.



Pour terminer, permettez-moi de remercier notre sponsor de cette soirée, le groupe BELFOR, notre partenaire leader mondial de l’assainissement après sinistre : Incendie, dégât des eaux, catastrophe naturelle…chaque année, des milliers de personnes et leurs courtiers d’assurance font confiance à BELFOR (France) pour remettre en état leur maison, leur entreprise et leurs biens, en restaurant bien plus que des biens matériels. Les experts BELFOR Property Restoration sont présents dans toute la France et bien évidemment dans notre Région Auvergne-Rhône-Alpes, prêts à intervenir 24/7/365, avec des services de la plus haute qualité et les plus rapides de ce domaine d’activité. Merci donc à Christophe Guerreiro, Directeur Commercial et Marketing France, Franck Harismendy, Directeur Région Rhône-Alpes et Est, Denis FERVEL, Responsable d’affaires senior et Zekri Nassr,

Responsable d’affaires pour leur confiance, leur soutien et leur professionnalisme. Et avant de vous inviter à profiter de cette belle soirée et de vous avancer vers le buffet pour profiter de notre cocktail dinatoire, en échangeant de manière conviviale, je tiens à remercier tout particulièrement mon ami et confrère Jean-Pierre DUMAS sans qui l’organisation de cette soirée n’aurait pas été possible, son aide m’a été précieuse, et j’attire enfin votre attention sur la présence ce soir d’un groupe d’étudiantes et d’étudiants de l’IAL, l’Institut de l’Assurance Lyonnaise, que le SYCRA a souhaité inviter pour les faire profiter des contacts privilégiés qu’ils pourront nouer avec un parterre de choix de dirigeants du monde de l’assurance Auvergne-Rhône-Alpes. Merci de leur réserver le meilleur accueil. Excellente soirée à vous toutes et tous, et encore merci pour votre présence et votre fidélité au SYCRA.

Eric LAMOURET

Président du SYCRA
Président de l’AIAL
Vice-Président du
CLUSTER ASSURANCE AURA

Les commentaires sont désactivés.